Espaces Sonores
Accueil du siteSTÉPHANE MARINCOLLABORATIONSESPACES OUVERTSThéâtre à 360°ARCAT-Atelier de Recherche et de création dans les Arts du Théâtre
Dernière mise à jour :
lundi 21 janvier 2013
Statistiques éditoriales :
69 Articles
2 Brèves
9 Sites Web
12 Auteurs

Statistiques des visites :
17 aujourd'hui
0 hier
87021 depuis le début
   
Sur le Web
Le Phun
Le Phun installe son théâtre d’humanité à sa juste place, au sein de la Cité.
Deuxieme Groupe d’Intervention
Situations artistiques et théâtre contemporain de proximités
Le Jardin philosophe
Recherche et pratique de la philosophie comme thérapie existentielle et de la poésie comme création dans l’ordre du langage.
Delfi Blog
Delphine Saint Raymond : actrice, performeuse malentendante et mélomane.
ARCAT-Atelier de Recherche et de création dans les Arts du Théâtre

"J’ai fondé Arcat en 2001 afin de créer un « espace » possible d’échanges et de rencontres entre des artistes et des chercheurs d’horizons très différents, aussi bien géographiquement que dans la matière qu’ils travaillent. S’est formé assez vite un noyau d’artistes traversant l’Europe, s’invitant pour des temps d’échanges, de confrontations et de création. Ces créations partent à chaque fois d’une question vive partagée avec des hommes en lien avec elle : historiens, sociologues, philosophes, reporters de guerre, réfugiés, plasticiens, (…) qui nourrissent le propos et me permettent de le faire vivre dans une mise en jeu et en espace. C’est ainsi que j’ai travaillé pour mes précédentes mises en scène et écritures : à travers le temps, De mémoire d’Homme, With-Out : 4 études autour de la guerre, renouvelant pour chacune les modalités de recherche et de réalisation selon les nécessités ou les ouvertures dont le sujet me semblait porteur."

Murielle Bechame

 
Articles publiés dans cette rubrique
vendredi 20 juin 2008
par St&
L’Inquiétude des Funambules (ARCAT)
27 et 28 juin, Pronomades dans la gravière à St Gaudens

Absolu comme des enfants dans leur amour et dans leurs rêves, nos cinq idiots essaient d’être productifs. Subsides pour l’institution fermée dans laquelle ils se trouvent, ils cherchent à comprendre ce monde qui les rejettent. Ce soir est un grand soir. Pour la première fois ils vont donner un spectacle devant nombre de visiteurs extérieurs : « des supérieurs ». Certainement pour décider de leur aptitude à sortir, aller vers le grand monde, sortir de cet enfermement pour aller comme les autres, avec les autres, mais sans se séparer, être libre ! Aussi préparent ils des numéros impossibles, qui surpassent leurs handicapes. Et bien sûr c’est l’échec, l’échec et le miracle.

Texte : Luc Boltanski. Scénographie : Christian Boltanski.



lire la suite de l'article