Espaces Sonores
Accueil du siteSTÉPHANE MARINCOLLABORATIONSESPACES OUVERTSThéâtre à 360°Le PHUN
Dernière mise à jour :
lundi 21 janvier 2013
Statistiques éditoriales :
69 Articles
2 Brèves
9 Sites Web
12 Auteurs

Statistiques des visites :
5 aujourd'hui
14 hier
87230 depuis le début
   
Sur le Web
Le Phun
Le Phun installe son théâtre d’humanité à sa juste place, au sein de la Cité.
Deuxieme Groupe d’Intervention
Situations artistiques et théâtre contemporain de proximités
Le Jardin philosophe
Recherche et pratique de la philosophie comme thérapie existentielle et de la poésie comme création dans l’ordre du langage.
Delfi Blog
Delphine Saint Raymond : actrice, performeuse malentendante et mélomane.
Le PHUN

Composée d’une vingtaine de plasticiens et comédiens, menée par Phéraille, la compagnie Le Phun (Pour un Humour Universellement Nécessaire), l’une des plus importantes compagnies dans le paysage des arts de la rue en France, est implantée en Midi-Pyrénées, à l’Usine, lieu conventionné dédié aux arts de la rue à Tournefeuille.

Plus de 20 ans ont passé depuis la naissance de la compagnie en 1985 sans que les bases des recherches du Phun ne changent de direction. En effet, la compagnie cherche en premier lieu à s’insérer dans l’espace public, jusque dans ses recoins les plus inattendus.

Chaque installation plastique qui accompagne en général les créations s’adapte au nouveau lieu où la compagnie va évoluer. Parfois même, un véritable changement de décor s’opère. A l’intérieur de ces installations, déjà porteuses de sens et d’un univers bien singulier à elles-seules, le Phun fait naître de drôles de sociétés, fictionnelles mais pourtant si proches de nous, jouant avec des « êtres doués de sentiments, de désirs, de rêves, cherchant la reconnaissance de leurs pairs, confidents des états d’âme de l’humanité d’aujourd’hui »…

Tout en décalages, en utopies, en humour, avec un souci constant de la place des publics dans sa création, le Phun a pour vocation première de « remettre le théâtre à sa juste place, au cœur de la cité, de sa population. »

 
Articles publiés dans cette rubrique
samedi 16 août 2008
par St&
LE PÈRE COURAGE, II-Duna V.S Salers (LE PHUN)
Dans le cadre des Préalables : Mardi 19 août à 22h Buffet de la gare Durée : 3h. Dans le cadre du Festival : Du 20 au 23 août à 22h30 Buffet de la gare Durée : 3h

Krétakör, compagnie de théâtre contemporain hongrois, et Le Phun, compagnie de théâtre de rue français, ont entrepris une coopération artistique à l’échelle européenne. Les deux compagnies partagent leurs savoir-faire et pratiques théâtrales respectives afin de réaliser la création commune des deux premiers épisodes de Père Courage, spectacle issu d’un imaginaire Européen. Aurillac sera la deuxième étape de ce projet théâtral transfrontalier. C’est en retour de ce périple sur le Danube, que sera présentée, au cœur du territoire Aurillacois, une nouvelle étape de ces aventures : Duna V.S Salers**.

Duna V.S Salers : Sauvée des eaux, Duna, fille du Danube, est prise à partie par la sanguine Salers, reine de Cantal. elle devra son salut au brave Père Courage.



lire la suite de l'article
jeudi 29 novembre 2007
par St&
La Promenade Blanche (LE PHUN)
Nuit Blanche -Paris, 2007.

Performance itinérante

D’une porte à l’autre de la ville, de Choisy aux Batignolles, au rythme tranquille et poétique d’un petit convoi mené par un cheval mécanique, cette déambulation pacifique essaime dans Paris personnages et visions noctambules, du soir au petit matin.

Cette proposition de parade légère à travers Paris offre aux spectateurs un autre visage de la ville, lunaire et piétonnière. .../...



lire la suite de l'article
dimanche 28 octobre 2007
par St&
La Naissance de l’Automne (LE PHUN)
Dérives la nuit, Pronomade(s), 2007.

Pour être introduit au cœur de la cérémonie, il y a un parcours initiatique. Le lieu de la naissance est loin, caché, enfoui.

La forêt qui murmure .../...



lire la suite de l'article
mercredi 24 octobre 2007
par St&
Les Naufragés du Mont Liébaut (LE PHUN)
2006

Dans le cadre de l’opération de renouvellement urbain (ANRU) menée au Mont Liébaut et de la manifestation culturelle Z’ArtsUp, la Ville de Béthune a confié à la Compagnie le PHUN une résidence d’artiste de deux semaines au cœur d’un immeuble voué à la démolition.

L’espace d’une soirée, cet immeuble des années 60, où tant de familles ont vécu, s’est transformé en un paquebot en partance pour un ultime voyage...



lire la suite de l'article
mardi 23 octobre 2007
par St&
Le Train Phantôme (LE PHUN)
2005

Le Train Phantôme est l’excitant enfer familial où Mme Ramon, son mari et ses enfants accueillent leurs proies à la tombée de la nuit.

L’attraction du frisson nous entraîne, les portillons grincent, le chariot s’élance… Mais le grand mécanisme s’enraye et le Train Phantôme s’immobilise dans l’obscurité complète… C’est inquiétant de constater que personne n’en ressort jamais…



lire la suite de l'article
lundi 22 octobre 2007
par St&
Les Trous de Mémoire (LE PHUN)
2004
"Creuser jusqu’à fendre les veines du souvenir, en extraire les gaillettes de l’avenir."

lire la suite de l'article