Espaces Sonores
Accueil du siteSTÉPHANE MARINCOLLABORATIONSESPACES OUVERTSMusique de VilleALLEGRO BARBARO
Dernière mise à jour :
lundi 21 janvier 2013
Statistiques éditoriales :
69 Articles
2 Brèves
9 Sites Web
12 Auteurs

Statistiques des visites :
8 aujourd'hui
25 hier
114602 depuis le début
   
Sur le Web
Le Phun
Le Phun installe son théâtre d’humanité à sa juste place, au sein de la Cité.
Deuxieme Groupe d’Intervention
Situations artistiques et théâtre contemporain de proximités
Le Jardin philosophe
Recherche et pratique de la philosophie comme thérapie existentielle et de la poésie comme création dans l’ordre du langage.
Delfi Blog
Delphine Saint Raymond : actrice, performeuse malentendante et mélomane.
Sirénade
Aux Quais du Large
mercredi 24 octobre 2007
par St&
popularité : 83%

Suite au report de la Massalia prévue en 2004, la Ville de Marseille a proposé à différents acteurs culturels de se regrouper pour réaliser un grand événement artistique et festif en 2005. Le 25 juin 2005 donc, dans l’enceinte du Port Autonome, une grande soirée permettra de découvrir plusieurs créations d’artistes marseillais ou régionaux : Générik Vapeur, les artificiers du Groupe F et une création de Bernard Souroque avec plus de 1000 enfants de Marseille. Karwan sera associé à la manifestation dont la coordination artistique sera assurée par Féeries Urbaines. Dans ce cadre, Lieux publics a choisi de proposer une Sirénade.

Générique

Une composition de Pierre Sauvageot avec la complicité de Brigitte Cirla, Frantz Clochard, Nadine Estève, Jany Jérémie. et des équipes de Lieux publics et Allegro Barbaro, Orchestre de Ville

Ou comment composer (pour) un gigantesque et improbable orchestre de 467 mètres de largeur réunissant 2 ferries en partance (do#, fa), 27 navires de tonalités et pavillons variés, 37 trompettes et autres cuivres, 4 sirènes musicales mobiles, 23 langues différentes, une formation symphonique, 12 moteurs diesels polyrythmiques, 6 voix méditerranéennes, 47 fréquences-radio ondes courtes, 31 saxophones, 127 klaxons accordés, 15 corps-sonores, 18 chanteurs-mégaphoniques, 108 cornes de brume.

C’est faire sonner un lieu, avec sa mémoire sa démesure et ses mythes.

C’est faire entendre ses sonorités, ses langues, ses bruits, ses signaux, ses rumeurs.

Et c’est de faire entendre le coucher du soleil.

 
Post Scriptum :
Voir + sur "levillagedesfacteursdimage" : levillagedesfacteursdimages.org
Images jointes à cet article :
  • Taille : 600 par 419
  • Poids : 58.3 ko
  • Format : JPG
Articles de cette rubrique
  1. 13 minutes pour coucher la Lune
    23 octobre 2007

  2. Sirénade
    24 octobre 2007

  3. Le Concert de Public
    25 octobre 2007

  4. BHV
    26 octobre 2007